Sauter la navigation
 

Monde microscopique

Animal

Étui Agrandissez

Les peaux des animaux locaux ont toujours servi à la confection de vêtements chauds, durables et confortables. N’oublions pas cependant que d’autres trouvailles locales font aussi bien l’affaire. Sous les tropiques, l’écorce des arbres est un matériau répandu, alors que, dans les steppes ou les prairies, on voit couramment des objets faits de paille et de rotin.

À propos de cet objet

Nom de l'objet : Étui
Lieu de création: Irlande
Date de création : De 1800 à 1840
Dimensions : 16,5 cm sur 6,3 sur 3 cm
Matériaux & Techniques : Cuir et soie, velours tissé, cousu et collé
Source : Don de Sheila A. Amys
Numéro au catalogue : T00.11.11a

La donatrice a hérité cet étui à ciseaux de sa tante, qui le conservait dans son nécessaire à couture, lui-même un legs maternel. Imitant la forme d’une main, cet étui dans lequel s’insèrent de petits ciseaux a traversé l’océan dans les années 1840, de l’Irlande au Canada, avec sa propriétaire, Elizabeth Amys (née Lipsett).

Autres images

Ouvert

Ouvert

Côté

Côté

Côté

Côté

Dos

Dos

Nota : Cliquez sur la vignette pour faire apparaître une image à haute résolution.

Autres perspectives

Gros plan

Gros plan

Nota : Cliquez sur la vignette pour faire apparaître une image à haute résolution.

Vue Touchpoint

Pour voir ce contenu, vous devez permettre Javascript et avoir Flash Player 9.

Nota : La version 9 ou une version plus avancée de Flash Player est requise.

Objet

ciseaux

Dès l’ère romaine, les outils conçus pour couper le tissu étaient courants en Europe, à tous les échelons sociaux. À mesure que la broderie, notamment la broderie blanche, s’est faite plus fine aux XVIIe et XIIIe siècles, les ciseaux utilisés sont aussi devenus plus délicats et ornés de motifs complexes. Un étui ornemental particulier servait d’ordinaire au rangement de ces précieux instruments faciles à transporter. Il faut veiller à garder les ciseaux dans un étui pour qu’ils conservent leur tranchant. Dans la culture européenne, le don de ciseaux ou de couteaux doit aussi se faire dans un étui, sans quoi il risquerait de « couper » une amitié ou de porter malheur!

Ciseaux

Ciseaux

Lieu de création : Europe ou Amérique du Nord
Date de création : De 1900 à 1929
Dimensions : (b) 9 cm sur 3,5 (d) 14 cm sur 4,5
Matériaux & Techniques : Métal, coulé
Source : Don du comité des bénévoles du Textile Museum of Canada
Numéro au catalogue : T2005.11.1b&d

Ciseaux

Ciseaux

Numéro au catalogue : T00.11.11a

Instantané

Un art domestique

De tous temps, les « ouvrages de dames » ont représenté des occupations importantes dans la vie des femmes. En Occident, à partir de la Renaissance, la broderie à la main a été associée à la féminité, car cet art était davantage exercé par des femmes à la maison que par des brodeurs professionnels (pour la plupart des hommes). L’idéal féminin victorien – pour ainsi dire l’« ange du foyer » – était souvent représenté en train de manier l’aiguille, en toute tranquillité, dans un ouvrage qui pouvait être aussi bien utile que frivole.

IMAGE-11048 Jeune fille cousant, peinture de K. Pietors ?, copie réalisée pour E. B. Greenshields, 1911

Un art domestique

Titre : IMAGE-11048 Jeune fille cousant, peinture de K. Pietors ?, copie réalisée pour E. B. Greenshields, 1911
Source : Image offerte par the McCord Museum

Nota : Cliquez sur la vignette pour faire apparaître une image à haute résolution.

Vidéo

Peaux animales

Chez les Hezhe, dans le nord-est de la Chine, des villageois fabriquent des vêtements à partir des peaux des saumons nageant dans les eaux de l’Amur. Voyez à l’œuvre une experte de cet art vestimentaire.

Credit: Vidéo produite par le Ethnic Costume Museum of Beijing University of Fashion Technology

Pour voir ce contenu, vous devez permettre Javascript et avoir Flash Player 9.

Transcription

Une fois enlevée, la peau de poisson doit être dégraissée.
Il faut ensuite faire sécher la peau à l’air, en la plaquant sur les murs de terre de la maison, en veillant cependant à ne pas l’exposer au soleil.

Lors du processus de tannage de la peau, une personne s’assied en face de l’instrument de coupe pour tourner constamment la peau, pendant qu’une autre personne s’occupe de manier l’instrument.

Il faut une journée de travail pour assouplir la fibre et adoucir complètement la peau.

L’agencement des morceaux représente l’étape la plus importante de la fabrication de vêtements en peau de poisson, non seulement pour obtenir de jolis motifs et assurer la douceur au toucher, mais aussi au niveau de la coupe et de la taille.

Les coutures réunissant les peaux ne doivent pas être rigides. Les ciseaux sont donc les instruments les plus appropriés à ce stade.

Coupez l’encolure ici, puis coupez le devant en diagonale ici. Un vêtement en peau de poisson à l’ancienne est en train de prendre forme.

Parmi les motifs décoratifs traditionnels, mentionnons le nuage, autrefois réalisé à partir de peaux de chevreuil teintes. Celles-ci ont été remplacées par des peaux de brochet et d’un poisson chinois, dit huaitou. On a simplifié le motif de façon à ce qu’il évolue en forme de « S ». On appelle ce motif Yunziwen en Chine.

Pour bien incruster un motif décoratif, il importe d’abord de le plaquer sur le vêtement, puis de le coudre avec soin.

À quel animal appartient cette peau? À un poisson chinois, dit huaitou. Ici, c’est l’espèce à grosse tête. Au fil des ans, la peau de l’huaitou devient rouge. Le rouge apparaît sous l’effet des ans qui s’accumulent. Quel beau rouge!

Il existe, au Nord-Ouest, un peuple qui porte régulièrement des vêtements en peau de poisson. Voici une description des Hezhe, peuple ancien de Chine.

Lien avec la collection

Nota : Les liens s'ouvriront dans d'autres fenêtres du navigateur.

Carnet d’aiguilles

Carnet d’aiguilles

ID*: T02.34.1

Paquet d’aiguilles

Paquet d’aiguilles

ID*: T00.11.5

Ciseaux à tapis

Ciseaux à tapis

ID*: T84.0034d