Sauter la navigation
 

Monde invisible

Rituels

Masque funéraire Agrandissez

Les rituels s’intègrent à l’expérience humaine partout dans le monde. Si le déroulement des cérémonies varie d’une société à l’autre, les raisons qui incitent à s’y livrer sont relativement peu nombreuses et constantes. Les rituels sont mus par des aspirations spirituelles ou matérielles – rappeler le souvenir d’une personne, commémorer un lieu ou obtenir une protection.

À propos de cet objet

Nom de l'objet : Masque funéraire
Lieu de création: Brésil
Peuple : Tucano ou Kubeo
Date de création : De 1940 à 1980
Dimensions : 136 cm (longueur) sur 133 (circonférence)
Matériaux & Techniques : Écorce de tururi, battue, peinte à partir de teintures végétales et cousue
Source : Textile Museum of Canada
Numéro au catalogue : T2006X0263

De tissu d’écorce, ce masque de forme conique dissimule le corps de celui qui le porte, un homme, grâce à sa frange de palmier attachée à un cerceau de canne au bas. D’autres cerceaux renforcent le tout. Œuvre du peuple Kubeo (ou Cubeo), en Amazonie colombienne, il est destiné à une « cérémonie de pleurs » (óyne).

Autres images

Transversalement

Transversalement

côté

côté

dos

dos

Nota : Cliquez sur la vignette pour faire apparaître une image à haute résolution.

Autres perspectives

Gros plan

Gros plan

Vue microscopique

Vue microscopique


Description : Vue microscopique après trois grossissements
Source : Macrographie offerte par Sandra Webster-Cook, du Musée des beaux-arts de l'Ontario

Vue microscopique

Vue microscopique


Description : Vue microscopique après 12,5 grossissements
Source : Macrographie offerte par Sandra Webster-Cook, du Musée des beaux-arts de l'Ontario

Vue microscopique

Vue microscopique


Description : Vue microscopique après 20 grossissements
Source : Macrographie offerte par Sandra Webster-Cook, du Musée des beaux-arts de l'Ontario

Nota : Cliquez sur la vignette pour faire apparaître une image à haute résolution.

Vue Touchpoint

Pour voir ce contenu, vous devez permettre Javascript et avoir Flash Player 9.

Nota : La version 9 ou une version plus avancée de Flash Player est requise.

Bande sonore

Mode de fabrication : Tissu d'écorce

Écoutez Patricia Bentley, conservatrice du TMC, expliquer le mode de fabrication du tissu d'écorce.

Credit: Bande sonore produite par le TMC

Pour voir ce contenu, vous devez permettre Javascript et avoir Flash Player 9.

Transcription

Dans les tropiques, où le climat est trop chaud ou trop humide pour produire de la laine, de la soie ou du coton, on fabrique des « tissus » en battant l’écorce des arbres plutôt qu’en recourant aux techniques de tissage conventionnelles. Si le mode de fabrication du tissu d’écorce varie en fonction des traditions locales, il se résume à peu près toujours à ces étapes : après avoir enlevé l’écorce de l’arbre, on retire des bandes de la couche intérieure plus flexible, qu’on bat à l’aide d’un gros bâton sur des enclumes de bois pour les assouplir davantage et les étirer. Parfois, on plie et replie les bandes sur elles-mêmes d’après un procédé qui n’est pas sans rappeler la préparation d’une pâte feuilletée en pâtisserie. Une fois sec, le tissu d’écorce peut être teint ou coloré avec des pigments locaux. On pense que les premiers tissus d’écorce sont apparus dans la région du delta de la rivière des Perles, dans le sud-est de la Chine, il y a environ 4 000 ans avant notre ère. Leur mode de fabrication se serait ensuite déplacé vers l’Indonésie et le Pacifique Sud. Notons que les tissus d’écorce sont aussi utilisés dans les régions équatoriennes de l’Amérique du Sud. Le mûrier à papier est l’arbre le plus fréquemment utilisé, mais d’autres conviennent aussi, comme le banyan, qui se caractérise par un enchevêtrement de racines supplémentaires pendant de ses branches, et l’arbre à pain. D’après la légende, Hina, l’une des grandes figures culturelles de la Polynésie ancienne, se servait de l’arbre à pain pour faire son tissu d’écorce. Lors d’un séjour sur la lune, elle eut l’idée de confectionner des vêtements pour les dieux à partir des branches de cet arbre. Avec son pied, elle cassa l’une de celles-ci avec tant de vigueur qu’elle la projeta dans l’espace. C’est ainsi que l’arbre à pain prit racine sur la Terre.

Instantané

Yagé

Adeptes du chamanisme, les Kubéo croient qu’il est possible de communiquer avec le monde spirituel. Avec le concours de plantes hallucinogènes, comme le yagé, ils tentent d’atteindre des esprits au cours de cérémonies comme l’óyne. Le yagé, appelé ayahuasca dans d’autres régions d’Amérique du Sud, résulte du broyage de la vigne et des feuilles de l’arbrisseau Banisteriopsis ou Psychotria. Contenant un antidépresseur naturel, cette boisson a des propriétés hallucinogènes et purgatives qui entraînent quelques effets secondaires, comme des vomissements intenses.

Chaman du peuple Kubeo

Yagé

Titre : Chaman du peuple Kubeo
Description : Chaman du peuple Kubeo sous l'influence d'une boisson lui donnant des visions
Source : Image offerte par Neil P. Schultes

Nota : Cliquez sur la vignette pour faire apparaître une image à haute résolution.

Objet

Le rituel óyne

La cérémonie de deuil, appelée Óyne (pleurs), se déroule en deux temps. La première partie dure trois jours, au terme desquels se produit l’« expulsion », un jour entier, où s’échappe enfin l’âme. La consommation de stupéfiants et la création d’un masque funéraire comme celui-ci sont des étapes essentielles. Les hommes, qui portent un masque corporel à l’effigie des hôtes du monde spirituel, dansent, chantent et miment les comportements animaux ou spirituels. À la fin de la cérémonie, le cortège funèbre brûle les masques fabriqués en tissu d’écorce pour chasser l’âme du défunt, mais il arrive qu’on les récupère pour en faire un sac ou un jouet.

Masque funéraire

Masque funéraire (ya-ko-ko-su-ti-ro)

Lieu de création : Brésil
Peuple : Tucano
Date de création : 1940 - 1980
Dimensions : 73 cm (longueur) sur 150 cm (circonférence)
Matériaux & Techniques : Écorce; à appliques
Source : Don de Dr. Peter Herschman
Numéro au catalogue : T90.0124

Lien avec la collection

Nota : Les liens s'ouvriront dans d'autres fenêtres du navigateur.

Masque funéraire (ya-ko-ko-su-ti-ro)

Masque funéraire (ya-ko-ko-su-ti-ro)

ID*: T91.0273

Masque cérémoniel

Masque cérémoniel

ID*: T85.0098

Masque cérémoniel

Masque cérémoniel

ID*: T88.0621