Ceinture-écharpe

Cette large ceinture paraît tissée, mais il s’agit plutôt d’une large tresse réalisée d’après une méthode répandue dans les Amériques et à peu près inconnue ailleurs, que les colons français ont probablement empruntée aux Iroquois. Les commerçants de fourrures la portaient volontiers, ainsi que des chapeaux de feutre fabriqués à partir de plumes d’autruche, lorsqu’ils partaient en excursion en canot pour faire du troc avec les Premières nations.


Lien avec la collection 


Quel rôle la ceinture fléchée a-t-elle joué dans les relations politiques entre les Français, les Iroquois, les Britanniques et les Métis?


L'utilisation de Flash player 8 est parfois requise