Châle

Les chèvres d’Orenbourg se distinguent par leur poil, parmi les plus doux et délicats au monde. C’est avec ce poil qu’étaient fabriquées les vestes que portaient les nomades kazakhs pour se garder au chaud durant les rigoureux hivers dans les steppes. À leur arrivée au XVIIe siècle, les colons russes s’en sont servis pour tricoter des châles diaphanes et très légers aux motifs traditionnels, remarquablement chauds et durables.


Lien avec la collection 


En quoi le fil utilisé pour la fabrication des châles d’Orenbourg, si chauds, légers et transparents, se distinguait-il des autres?


L'utilisation de Flash player 8 est parfois requise