apprentissage

Céramiques - Fabrication

Une grande sculpture zapotèque

La poterie des Amériques Anciennes était fabriquée à la main en utilisant une variété de techniques comme : le modelage, le colombinage, le façonnage à la plaque et le moulage. De nombreux objets céramiques étaient créés à partir d'une combinaison des techniques manuelles.

En apprendre davantage sur cet objet
Vue détaillée d'une grande sculpture zapotèque

Cette grande sculpture zapotèque d'une figure assise, faite de main experte, datant de 500 - 700 Apr. J.-C. est ornée d'un masque, de disques d'oreille, d'un collier et de bracelets. Cette figure puissante démontre l'emploi de techniques de colombinage, de modelage, de façonnage à la plaque et de moulage. Parfois, les méthodes de fabrication ne sont aussi évidentes à l'œil nu que dans cet exemple; les chercheurs se servent alors de radiographies pour déterminer la méthode de fabrication.

Un portrait céramique Moche

En se servant d'un moule, de nombreuses images identiques peuvent être créées rapidement. Les moules étaient fabriquées de bois ou d'argile, se composant d'une ou de deux parties, et servaient au façonnage des figures, des visages ou d'autres détails de sculptures. Dans certains cas, des moules étaient utilisés même si de nombreuses versions de l'objet n'étaient pas nécessaires - ceci fut, d'ailleurs, le cas des vases portraits des Moche. Les moules sont apparus très tôt dans l'histoire céramique.

En apprendre davantage sur cet objet
Vue détaillée d'un portrait céramique Moche

On utilisait deux types de moules : les moules creux et les moules embossés. Le moule creux était rempli d'argile pressée que l'on démoulait en suite pour obtenir une image inversée. On drapait des plaques d'argile sur les moules embossés pour obtenir des surfaces simples, arrondies, dont on se servait pour les bols et les vases.

Une petite statuette

Le modelage est une technique par laquelle l'argile est manipulée à la main ou avec un instrument en ajoutant ou en enlevant de l'argile afin d'obtenir l'effet désiré. Des parties peuvent être ajoutées avec de l'engobe ou avec de l'argile diluée à l'eau, dont la consistance ressemble à la crème. Tous ces procédés sont utilisés quand l'argile est encore malléable, c'est-à-dire avant le séchage et la cuisson de l'objet.

Image reliée au texte

Des détails modelés sont souvent ajoutés à des pièces confectionnées par le biais d'autres méthodes céramiques.
La forme de cette petite statuette provenant de la région de Nayarit au Mexique occidental fut modelée tandis que l'arme et la coiffure ont été façonnées à la plaque. Malgré sa taille diminutive, cette figure évoque le mouvement et la puissance de manière impressionnante.

Une grande figure impressionnante d'un danseur

Le colombinage (façonnage au colombin) est une technique par laquelle des boudins d'argile circulaires et serpentins sont superposés les uns aux autres afin de former des objets cylindriques, des bols ou d'autres formes creuses. Les parois de colombins sont aplanies avec les doigts ou à l'aide d'outils. Cette technique était utilisée pour la fabrication d'articles ménagers ainsi que pour la création des grandes figures.
Cette grande figure impressionnante d'un danseur, ~ 600-900 Apr. J.-C. illustre la technique de colombinage dans la création du tronc de la figure ainsi que pour ses membres creux. Les éléments de la coiffure en papillon se composent aussi de colombins simples.

Vue détaillée d'une grande figure impressionnante d'un danseur

Le façonnage à la plaque s'effectue soit en abaissant l'argile au rouleau, soit en l'aplatissant par d'autres moyens afin d'obtenir des plaques d'argile; on peut ensuite joindre ces plaques pour en faire des objets de différentes formes. C'est ainsi que l'on créé des boîtes ou de grands objets céramiques.
Ces plaques d'argile (aplaties) peuvent être dotées de texture en y passant des rouleaux, des étampes ou d'autres outils permettant d'évoquer les motifs des textiles. Dans les cas où les textiles du passé n'ont pas été préservés ni retrouvés, les figurines céramiques ornées d'habillement fournissent aux chercheurs une source d'information importante.

Image reliée au texte

La longue jupe moulante portée par cette figure de Veracruz (600-900 Apr. J.-C.) fut façonnée en ajoutant une plaque d'argile molle sur le tronc et les jambes creuses.

Retour au haut de la page