apprentissage

Céramiques - Matière premières

Rivière

Où trouvait-on l'argile? La majorité de la poterie aux Amériques anciennes était faite de faïence, une argile que l'on retrouve près des lits des rivières ainsi que près des tranchées exposées aux vents. L'argile se compose principalement de roche ignée érodée. La faïence est classifiée comme une argile secondaire ou sédimentaire, transportée par les forces naturelles, comme l'eau ou le vent, loin de son lieu d'origine.Les dépôts de faïence reflètent les caractéristiques de l'environnement dans laquelle l'argile est retrouvée ainsi que le type et le degré d'érosion qu'elle aurait subis. La variété d'argile à grains fins est utilisée pour modeler les pièces nécessitant beaucoup de détails précis.

Argile

Une fois mélangée de sable ou de roche pulvérisée, l'argile a une texture plus grossière, ce qui la rend plus résistante à la cuisson; on l'utilise donc pour façonner des ustensils de cuisine. L'argile nouvellement creusée est souvent séchée et puis cassée en morceaux pour laisser à tremper. Ceci fait, l'argile peut être tamisée pour enlever les cailloux et les autres impuretés. Une fois que l'argile est séchée de nouveau, ayant cette fois consistance malléable, elle est pétrie jusqu'à ce qu'elle devienne lisse (consulter l'image à gauche). Les dégraissants sont ensuite ajoutés à l'argile pour la rendre plus durable et pour assurer une bonne cuisson. Il existe une variété de trempes à la disposition des potiers - sable, roche et coquilles pulvérisées, fibres végétales, et même la vieille poterie broyée en poudre!

 

Retour au haut de la page