apprentissage

Céramiste - Tiburcio Soteno Fernández - Avec nos collections

Gardiner Museum

Même si Tiburcio fait partie du monde contemporain, ses méthodes de travail et sa sensibilité artistique révèlent une continuité avec le passé. Il s'identifie énormément avec les générations précédentes de céramistes.
Il nous raconte : « Les Matlatzinca furent les premiers habitants de la vallée de Lerma. Plus tard, durant l'ère inca, ils payaient des tributs à l'empereur aztèque. Nous savons que les Matlatzinca faisaient de la poterie de haute qualité. À Metepec nous trouvons les débris de leur poterie dans nos champs, et je pense que j'ai hérité une partie de leur habileté. »

Encensoir avec couvercle

Tiburcio a été très ému lorsqu'il a vu les collections d'artefacts pré-Conquête au Gardiner Museum : « Je me sens tellement privilégié de voir les œuvres des générations précédentes, j'y retrouve mes racines. »
« Je suis content d'apprendre que les céramistes du Mexique ancien se servaient parfois de moules », remarqua Tiburcio en admirant cette pièce façonnée à l'aide d'un moule, provenant de l'ancien Teotihuacan (vers 250-650 Apr. J.-C.). De nombreuses pièces étaient créées de cette façon. Je vois aussi des pièces façonnées entièrement à la main . »

En apprendre davantage sur cet objet
Figure articulée

Tiburcio a aussi admiré l'usage des couleurs : « Ces artistes se sont servis de couleurs minérales pour obtenir des nuances de jaune, de rouge, de vert et d'orange... »
Une de ses pièces favorites est la figurine que vous voyez à gauche, conçue à Teotihuacán, au Mexique central aux environs de 450-700 Apr. J.-C. Les membres de la figurine sont articulés.

En apprendre davantage sur cet objet
Vase cylindrique de style Holmul

Tiburcio admira les oeuvres céramiques des Mayas anciens pendant un bon moment. « À l'école, on nous a enseigné que les Mayas étaient des astronomes brillants, des ingénieurs et des sculpteurs, mais je suis très fier de constater leur talent artisanal exceptionnel.
Leurs oeuvres étaient façonnées à la perfection et finies de manière exquise. Les surfaces étaient souvent bien brunies. Aujourd'hui, plusieurs siècles plus tard, nous ne pouvons que deviner quelles sortes de techniques ils utilisaient. »

En apprendre davantage sur cet objet
Vase cylindrique

« Bien sûr je suis très impressionné par les pièces très complexes comme celle-ci ayant une section mise en relief. Ou celle-ci qui est si petite et délicate, qu'elle aurait été entièrement modelée de bout des doigts. Mais je peux également admirer des œuvres moins détaillées. Les objets ne sont pas moins belles quand elles sont simples, ou parce qu'elles ont été façonné à l'aide d'un moule. »
Tiburcio a admiré le vase montré ici, orné d'un atèle. « Ce vaisseau est très beau. Bien sûr, je ne suis ni chercheur, ni archéologue, j'interprète ce que je vois à ma façon. On voit ici un singe ou peut-être une personne qui danse, mais moi. je vois aussi une foule à l'arrière-plan. »

Sifflet musical

Cet ocarina maya, ou sifflet musical, provient vraisemblablement de la région de l'île de Jaina à Campeche, au Mexique, aux environs de 650-850 Apr. J.-C. Cette petite pièce, modelée de mains expertes, est ornée du buste d'un vieillard émergeant d'un nénuphar. Ce personnage représente un dieu ou être en phase de transformation; il s'agit peut-être de la déité terrestre Itzamná.

 

Retour au haut de la page