explorez

Amérique du Sud - Désert côtier

Chan Chan

Chan Chan était la capitale du people Chimú et la plus grande municipalité de l’Amérique du Sud pré-espagnole.

Dans l'aire centrale des Andes occidentales, une étroite bande de désert - l'un des plus arides au monde - longe la côte du Pérou. Une cinquantaine de rivières, dont les sources sont à l'est des Andes, traverse ce désert. Certaines de ces rivières se tarissent au cours de l'année. Cette région a déjà été dévastée par El Niño, qui provoque tant des sécheresses que des pluies diluviennes. Les anciens Andins ont développé des méthodes sophistiquées afin de vaincre les défis présentés par leur environnement - d'ailleurs plusieurs des sociétés andines les plus puissantes se sont épanouies dans les régions côtières, grâce à l'irrigation agricole.

Intitulée paysages, cette section s'intéresse à l'environnement naturel et à celui crée de main d'homme.

Les sinistres affectent la survie des peuples côtiers. L'effet dévastateur d'El Niño, un événement climatique qui survenait environ tous les trente ans, mais plus fréquemment dans les années récentes, en est un bel exemple. Le courant d'air chaud d'El Niño déplace le courant de Humboldt, ce qui réchauffe la température de la mer. Les bancs d'anchois quittent la rive et suivent le courant d'air froid jusqu'au large, ce qui fait mourir de faim les milliers d'oiseaux marins qui s'en nourrissent. El Niño cause des sécheresses dans certaines régions (certains insistent que ce phénomène climatique a causé des sécheresses dans les hautes terres du sud), ainsi que des averses détruisant les systèmes d'irrigation nécessaires à l'agriculture dans d'autres régions, comme la côte septentrionale. On croit que même les manifestations passées d'El Niño étaient aussi destructrices : des traces d'une crue subite, au sites Moche de Huaca del Sol et de Huaca de la Luna, au nord du Pérou, montrent qu'elle aurait recouvert d'alluvions une partie de la métropole autour de 600 ans Apr. J.-C.

 
 

Choisissez un de les liens ci dessous.