explorez

Désert côtier - Paysages physiques - Flore et faune

Cobayes

Malgré la présence de scorpions, de reptiles et d'araignées, le désert est dépourvu de toute végétation. Dans les oasis de brouillard (les lomas), il y a des renards, des lézards, des oiseaux, des escargots et des cerfs. Mais dans les vallées fluviales irriguées, des cultures comme les cacahuètes, le maïs, les haricots, les courges, les piments rouges et le coton florissaient. Des animaux domestiques comme les cobayes et les canards étaient élevés pour la consommation. On trouvait des lamas et des alpagas sur la côte et les vallées regorgeaient de gibier à 2 et à 4 pattes.

Vaisseau à étrier polychrome

Les artistes s'inspiraient du monde naturel. Les poissons, en tant que motifs ornementaux, se retrouvent dans la majorité de l'art aux Amériques. Les crustacés comme les crabes, les homards et les crevettes font partie de l'iconographie maritime moche et apparaissent aussi chez les Chimú et d'autres cultures péruviennes côtières. Les oiseaux faisaient aussi fait partie de la vie quotidienne et des rites. Des légumes, comme les haricots et les courges, figuraient souvent sur les articles céramiques et textiles.

en apprendre davantage sur cet objet
Vaisseau noir

Ce courant de Humboldt amène des substances nutritives du fond sous-marin, riches en plancton, qui alimentent les gros mammifères marins. Les otaries, les chiens de mer, les raies et une variété de petits poissons constituaient une partie importante de l'alimentation de l'époque. Les anchois, que l'on utilisait comme engrais, sont de plus petits poissons et ils se nourrissent de plancton. Trois espèces d'oiseaux marins, soit les cormorans (guanay), les mouettes (gaviota) et les pélicans (alcatraz) se nourrissent d'anchois.

blanc

Les oiseaux habitent des petites îles ou des péninsules avançant dans l'océan, où ils laissent tomber leurs fientes (ou guano, qui est ensuite récolté en tant qu'engrais agricole, aujourd'hui comme hier). Le guano est un mot espagnol dérivé du mot indigène Quechua wanu qui signifie engrais ou fiente. Les crustacés, les moules et les palourdes se trouvaient aussi en abondance.

Retour au haut de la page