explorez

Désert côtier - Paysages culturels - Vision du Monde

Fragment de tissu

Depuis les temps anciens, les 3 principes de base de la philosophie sont les suivants:
- Dans l'univers, chaque chose et chaque être à sa contrepartie
- On ne doit rien prendre sans donner en retour
- La survie individuelle dépend de l'effort collectif

Ces principes existaient à cause du paysage et étaient respectés par toutes les cultures côtières.

En apprendre davantage sur cet objet
Un pan d'un pagne légèrement

Les Andins croyaient que tout dans l'univers, chaque chose avait sa moitié complémentaire opposée et que ces « paires » existent à tous les niveaux de l'existence : l'homme et la femme, le nord et le sud, le haut et le bas, le positif et le négatif. Les chercheurs appellent ce mode de pensée le dualisme. Cette façon de concevoir l'univers a influencé l'organisation des sociétés andines et leur art.

En apprendre davantage sur cet objet
Vaisseau à étrier polychrome

Les Andins croyaient aussi à un système de réciprocité ou de concessions mutuelles. Tous les accomplissements humains dépendaient de la grâce des dieux. Les humains se sentaient obligés aux dieux pour leur bonne fortune et ainsi ils les remerciaient par leurs prières, leurs dévotions et leurs sacrifices. Il était essentiel que les dieux soient rétribués et que l'équilibre des concessions mutuelles soit maintenu.

En apprendre davantage sur cet objet
La vallée de la Moche

De nombreux peuples côtiers vivaient de la pêche. Cependant, les roseaux utilisés pour fabriquer leurs radeaux, et les courges utilisées pour fabriquer leurs filets étaient des produits agricoles. Outre le coton utilisé pour l'équipement de pêche et pour les habits, plusieurs des peuples côtiers semaient les cultures nécessaires à leur alimentation et au commerce. L'agriculture côtière dépendait de longs canaux d'irrigation destinés à rendre les terres cultivables et ceci était un travail énorme. Dès les temps anciens, les andins se sont aperçus que la seule façon de s'acclimater à la vie dans une zone désertique était de vivre en communauté, ce qui a profondément influencé leur vision du monde.

blanc

Image : Le sable stérile est juxtaposé à la terre fertile de la vallée de la Moche où le système d'irrigation complexe a créé quelques parcelles de terre verdoyante dans un paysage désolé.

Retour au haut de la page