LES OBJETS PAR EUX-MÊMES

Moche

Un grand fragment de tapisserie
  • Ce grand fragment de tapisserie fut produit par le peuple Moche de la côte nord du Pérou environ 650-850 Apr. J.-C. Aujourd'hui il reste très peu d'exemples de cette taille. Les experts classifient ce genre de tapisserie sous la catégorie de « Moche-Wari »; bien que l'article ait été fabriqué par le peuple Moche, utilisant les techniques de la région côtière, les symboles et motifs qui y figurent provenaient du peuple Wari, la culture dominante des hautes terres centrales. Cette tapisserie représente un mâle tenant deux bâtons recourbés qui auraient peut-être servi de lances. À côté de l'homme se trouve une bête énorme ayant une tête de cerf ou d'une espèce de camélidés (les dents émoussées méritent votre attention). Les têtes recourbées au dessus de l'oreille de la créature indiqueraient que son corps imitait la forme des bâtons tenus par la figure humaine.

En apprendre davantage sur cet objet

Un portrait céramique

Qui

Le peuple Moche est mieux connu pour ses céramiques que pour ses textiles car bien peu de ces derniers se sont conservés. Ce qui distingue la céramique Moche de celle des autres cultures andines est le réalisme frappant des pièces provenant de cette région. Leur style de portraits était naturel mais avec une tendance vers l'idéalisation du sujet. Des vaisseaux pareils à celui-ci étaient moulés en forme de têtes munies de becs en forme d'étrier.

En apprendre davantage sur cet objet
Vue détaillée d'un portrait céramique

Ce portrait céramique Moche est la représentation d'un mâle inconnu jouissant probablement d'une grande importance. Il s'agirait d'une vraie personne plutôt que d'une divinité, et il aurait probablement vécu dans une des vallées de Chicama, de Moche ou de Viru environ 500-700 Apr. J.-C.

Un grand fragment de tapisserie

Quoi

Les couleurs originales de cette tapisserie étaient beaucoup plus vives que ce que vous voyez maintenant. Avec le passage du temps, des éléments présents dans quelques mordants et teintures causent une désintégration de certaines couleurs alors que d'autres se conservent.

Image reliée au texte

L'examen de cet objet a révélé la présence de petites fibres bleues sur des parties de la tapisserie où il ne restait plus de fil; il est devenu clair que ces parties, maintenant disparues, étaient bleues dans l'original. Nous avons créé une image numérique de cette tapisserie où nous avons réussi à reconstruire les parties bleues et à restaurer les autres éléments à leurs couleurs originales, que l'on retrouve sur les parties mieux conservées de la tapisserie. L'image ci dessous illustre le résultat de nos efforts.

Carte

Ça fait presque deux millénaires que le peuple Moche a commencé à construire de grands centres cérémoniaux, des palais et de vastes réseaux commerciaux en territoire andin. Comme il est indiqué sur cette carte, la patrie des Moche était loin de celle des Wari, qui ce trouvait dans une zone géographique tout à fait différente. Malgré la grande distance séparant ces deux peuples, les images figurant sur cette tapisserie font partie de la tradition artistique Wari.

Image reliée au texte

Même si les Moche étaient politiquement indépendants des Wari, la portée de l'expansion Wari avait marqué l'art Moche. Cet article est une interprétation provenant de la côte septentrionale de thèmes et d'images issus des hautes terres centrales, soit du cœur de l'empire Wari.

Chronologie

Autobiographie
Retour au haut de la page