LES OBJETS PAR EUX-MÊMES

Panamá Conte

Un bol polychrome à trépied

A l'exception de quelques régions très spécifiques, ce n'est que récemment que les archéologues ont commencé à porter leur attention sur le Panama et aujourd'hui l'art et l'archéologie du pays sont étudiés de façon rigoureuse. Avec le réexamen d'objets de l'ère précolombienne, comme ce bol polychrome à trépied, notre connaissance des cultures panamiennes grandit de jour en jour. L'image peinte d'une créature mythique et chamanique en mouvement représente un thème prépondérant dans l'art céramique de Tonosí et de Conte. L'image d'un serpent moustachu et aux appendices griffus évoque la transformation d'un chaman lorsqu'il abandonne la réalité pour un autre monde, voire même l'empire des morts.

En apprendre davantage sur cet objet

Un bol polychrome

Qui

Les célébrants religieux du Panama ingéraient une variété de plantes hallucinogènes afin d'atteindre un état de transe. Il est donc possible que l'image vive et irréelle peinte sur ce vaisseau puisse être la vision d'un esprit sous l'empire de substances psychotropes.

Vue détaillée d'un bol polychrome à trépied

L'usage des substances hallucinogènes était répandu aux Amériques anciennes. Même si la drogue est mal vue dans la société occidentale contemporaine, ce n'était pas du tout le cas il y a plusieurs siècles. Nous ne sommes donc pas en mesure de juger les habitudes des peuples anciens à partir de nos valeurs contemporaines. Ces substances puissantes faisaient partie intégrale de leurs rites et de leurs croyances et elles étaient considérées comme des outils propres à la transformation spirituelle.

Serpent

Quoi

Les traits autour des yeux et les appendices de cette image serpentiforme indiqueraient que la créature serait un croisement entre un boa constricteur et un iguane, qui sont tous deux indigènes au Panama. Partout en Amérique centrale et en Amérique du Sud les cultures anciennes utilisaient des images de serpent pour exprimer leurs croyances religieuses, leurs mythes ainsi que les pouvoirs chamanistiques.

Image reliée au texte

Le serpent demeure une image sacrée pour de nombreux peuples indigènes en Amérique latine contemporaine. Sa signification en tant que symbole cosmologique est liée à la création et aux dualités de la vie et de la mort, du paradis et de l'enfer, du mâle et de la femelle. Pour ces raisons, ces créatures serpentiformes étaient autant aimées que craintes.

Carte

Le Panama est un pays riche en terres alluviales est c'est dans les vallées fluviales aux confins de la province de Coclé que plusieurs bols polychromes précolombiens comme celui-ci ont été retrouvés. De nombreux musées autour du globe possèdent des artefacts provenant de la vallée de Tonosí, qui serpente aujourd'hui dans les provinces panamiennes de Los Santos, de Herrera et de Veraguas.

Image reliée au texte

Les anciens se seraient disputés les terres fertiles de ces provinces centrales, de même que les étroites bandes de terrain côtier, vitales pour la survie agricole et commerciale. Plus récemment la présence militaire du pays a eu de graves conséquences sur chacune de ces provinces et aussi sur la survie des peuples indigènes.

Chronologie

Autobiographie
Retour au haut de la page