ressources

Guide Pédagogique - Les Aliments des Amériques

Des haricots

Le maïs, les haricots et les courges sont les trois aliments de base se retrouvant partout aux Amériques. Aujourd'hui comme hier, ces plantes sont considérées comme des plantes sacrées qui nourrissent les humains habitant cette partie du globe. D'ailleurs, dans les anciens mythes de création méso-américains, les premiers êtres humains étaient faits de maïs. Les Méso-américains mangeaient aussi de la dinde, du canard, des avocats, des tomates, des poivrons et des figues de Barbarie. Les grains de cacao (chocolat) étaient considérés comme une denrée précieuse. Seuls les membres de l'élite de l'époque buvait cette boisson mélangée avec du maïs. Les Andins consommaient les pommes de terre comme aliment de base ainsi que du maïs, des haricots, des courges et de petites quantités de lama, de cobaye et de poisson.

CACAO: un breuvage maya
Le chocolat bu par la noblesse consistait de grains de cacao torréfiés et moulus, mélangés avec du maïs et parfois fermentés avec du miel. L'usage du cacao était réservé aux grandes occasions comme les festins dynastiques, les victoires politiques, les cérémonies d'initiation, les fêtes religieuses et tous les rites permettant d'accéder au monde surnaturel.

Activités et projets scolaires (les âges cibles sont en italique et ne sont qu'approximatifs)

1. 9 -14: Créer un festin dans le style de « TEXTILE et ARGILE » dans votre salle de classe. Chaque étudiant apporte de chez lui un aliment contenant des ingrédients dont les peuples méso-américains et andins disposaient. Un exemple de menu : tortillas de maïs, salsa, cacao, croustilles, trempette de purée d'haricots, patates douces cuites au four aromatisées de miel et de vanille, arachides salées, maïs soufflé et avocats. Les produits laitiers n'tant pas disponibles à l'poque, assurez-vous de ne pas apporter de crème sûre, de fromage, de crème glacée ou de yaourt. Il en va de mème pour les aliments à base de riz, de blé et d'avoine. Quant à la viande, souvenez-vous qu'aux Amériques anciennes, on ne mangeait ni poulet, ni porc, ni boeuf ni mouton. En Méso-Amérique, on mangeait de la dinde, du pécari (une espèce de cochon sauvage), du tapir, du cerf, de la volaille (sauvage), du gibier, des chiens, du poisson (d'océan et d'eau douce) ainsi que des crustacés; en Amérique du Sud, on mangeait du cerf, du cobaye, des lamas, de la volaille (sauvage) et d'autres gibiers ainsi que du poisson de mer ou d'eau douce et des crustacés.

2. 6 -12: Imaginez que votre corps soit composé de différents aliments. Choisissez-en trois, par exemple, le lait, la courge et la dinde (ils ne doivent pas tous être américains). Faites des autoportraits en tant que créatures composées d'un seul ou de plusieurs aliments. Ces portraits peuvent être crées à partir d'une variété de matériels : de la pâte à modeler, des crayons ou de la peinture, du papier mâché ou des collages de photos. Expliquez à votre classe pourquoi vous avez choisi ces types de nourriture.

3. 9 - 14: Créez un marché dans le style de « TEXTILE et ARGILE » : dessinez des représentations des denrées suivantes : grains de cacao, maïs, graines de haricots, outils pour ouvrager la céramique, lamas, laine d'alpaga, fils de coton, plumes quetzal, etc. Les images créées peuvent ensuite être photocopiées et découpées pour en faire des « billets ». Établissez la valeur de ces « billets » à partir de vos recherches sur le site. Montez 4-6 stands dans votre salle de classe et créez une identité et un lieu géographique pour chaque groupe représenté par un stand particulier : un fermier au Guatemala ancien, un commerçant de Chan Chan, sur la côte du Pérou, etc. Chaque groupe obtient une quantité égale de « billets » ; ainsi les étudiants peuvent les troquer à partir d'une histoire élaborée par le groupe. Par exemple, si le groupe « fermier » à besoin d'assez de grains pour ensemencer son champ, il peut troquer des grains contre des outils nécessaires à la fabrication de contenants céramiques. Le commerce peut se faire en étapes, donnant à chaque groupe l'opportunité de troquer.