ressources

Guide Pédagogique - La vie d’aujourd’hui

Une tisserande

Dans la période qui suivit la Conquête Espagnole des Amériques débutant en 1519, les peuples indigènes furent gravement décimés par les maladies, la violence dans la région ainsi que le bannissement et les travaux forcés. Ces facteurs auraient pu exterminer jusqu'à 85% des indigènes. Les conquérants (espagnols) ont également imposé des changements radicaux sur le mode de vie des indigènes, causant des répercussions impossibles à mesurer. Un exemple de ces changements serait la perception qu'avaient les conquistadors des pratiques religieuses des sociétés indigènes; ils les considéraient comme sacrilèges et ils ont incendié de nombreux documents historiques, y compris les quipus incas et les codex mayas et aztèques faits de pâte à papier provenant du figuier.

Aujourd'hui, les descendants des peuples qui ont bâti les civilisations complexes des Amériques anciennes vivent et travaillent dans leurs patries. D'une part ils communiquent avec le monde par le biais de l'Internet, mais en même temps, ils vivent selon leurs croyances religieuses et respectent la perception du monde et de la vie qu'avaient leurs ancêtres.

Activités et projets scolaires (les âges cibles sont en italique et ne sont qu'approximatifs)

1. 9 -14: Fabriquez un article textile dans le style traditionnel des peuples indigènes aux Amériques en vous servant d'un métier à bras pour ceinture: Au Mexique comme en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, les enfants apprennent à tisser en utilisant ces métiers étroits qui fonctionnent de la même manière que les métiers à bras utilisés depuis les temps anciens. Instructions en dessous.

2. 6 -12: Fabriquer un vaisseau dans le style traditionnel des indigènes des Amériques. En suivant les descriptions données dans la section APPRENTISSAGE avec « TEXTILE et ARGILE », les étudiants peuvent tenter de fabriquer un pot en utilisant la technique de colombinage (procédé au colombin) et le façonnage à la main. Ils peuvent ensuite décorer les vaisseaux de motifs gravés ou en attachant des morceaux d'argile avec de l'engobe. Si on utilise une argile qui sèche à l'air, les vaisseaux secs peuvent être peints.

3. 8 - 12: Créez un objet fait de tissu et d'argile : les étudiants peuvent façonner et peindre des perles d'argile pour ensuite les enfiler sur une tresse ou autre type de ficelle pour en créer un collier « TEXTILE et ARGILE ». Les deux matériaux peuvent se combiner de plusieurs façons : 1) à l'aide d'un rouleau, abaissez l'argile pour en faire un carreau; à l'aide de tissus texturés, comme la jute et le damas, créez des impressions sur l'argile encore humide 2) façonner des figurines qui peuvent être ensuite « habillées » avec des ajouts d'engobe.

4. 10 - 16: Imaginez que vous vivez quelque part aux Amériques d'aujourd'hui et qu'un groupe de personnes surgit (d'où viennent-ils?) et essaye de vous coloniser. Ces personnes se disent issues d'une société supérieure à la vôtre et veulent transformer votre culture selon leurs moeurs. Mais vous vous méfiez de leurs intentions car ils prisent certaines de vos biens et les ressources naturelles de votre communauté tout en méprisant d'autres aspects de votre culture auxquels vous accordez beaucoup d'importance.

À partir de ce scénario, composez un récit en vous basant sur vos connaissances de la colonisation des Amériques par les Européens.

 

INSTRUCTIONS - Métier de ceinture
1. 10 -16: Fabriquez un article textile dans le style traditionnel des peuples indigènes aux Amériques en vous servant d'un métier à bras pour ceinture: Au Mexique comme en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, les enfants apprennent à tisser en utilisant ces métiers étroits qui fonctionnent de la même manière que les métiers à bras utilisés depuis les temps anciens.

Matériel requis:
  • Coton à crocheter #3, de trois couleurs différentes, pour la chaîne
  • Un lacet de soulier d'une longueur de 1.82m (ou 2m) coupé en deux morceaux de 1.5m et de .5m, respectivement.
  • Coton à crocheter #8 pour la trame
  • Un bâtonnet en bois ou un abaisse-langue
  • Un bout de ficelle résistante
 

Méthode:
Créez la chaîne : Enroulez les fils autour de baguettes de bois séparées d'une distance d'un mètre. Enfoncez deux piquets dans le sol, ou, alternativement utilisez les dos de deux chaises ou une planche munie de chevilles.

Enroulez les fils dans un mouvement en huit afin que chaque fil de chaîne soit bien séparé des autres; ceci s'appelle l'encroix ou l'enverjure.

Débutez et terminez les fils au même endroit.

Entrelacez deux fils en utilisant une couleur de bordure, puis continuez ce processus dans un mouvement de va et vient avec des fils de couleurs alternantes. Entrelacez ceux-ci 6 fois, puis, de nouveau, les couleurs de bordure, deux fois (consultez le schéma).

Entourez le huit avec le bout de ficelle épaisse et nouez-le afin de préserver l'ordre des fils de chaîne. Enlevez soigneusement la chaîne des piquets et enfilez le lacet de .5m dans l'extrémité munie des bouts de fils libres (liez-les ensembles) et attachez le lacet au pied d'une chaise, à un arbre ou à un poteau. Placer le lacet de 1.5m dans la boucle de l'autre bout et attachez le autour de votre taille.


Fabriquez la lisse : Insérez le bâtonnet de bois dans le côté de l'encroix qui est le plus proche de votre corps. Afin de faciliter l'alignement des fils, il faut se pencher vers l'arrière afin de maintenir la tension des fils de la chaîne (un fil tendu est toujours plus facile à manier qu'un fil lâche). Enroulez un mêtre du coton à crocheter #8 autour d'un de vos doigts, puis autour des fils de chaîne, au dessus du bâtonnet de bois; ainsi, quand vous soulevez votre doigt, les fils montent en même temps. Les mailles doivent être d'au moins 3cm de hauteur. Le schéma montre une perche à lisses mais comme la chaîne utilisée pour ce projet est très étroite, le fil suffit. Une fois que tous les fils entourent les chaînes au dessus du bâtonnet de bois, entourez les bouts de coton à crocheter #8 autour du ballot de lisse pour créer une petite poignée. Enlevez maintenant le bâtonnet de bois, dénouez le fil d'encroix original et attachez-le dans l'encroix inverse créant ainsi la boucle de la foule, comme vous le voyez sur le schéma.


Tissage : Enroulez le coton à crocheter #8 autour du bâtonnet plusieurs fois pour en faire une trame. Il y a deux foules, ou ouvertures, à créer : remontez le ballot de lisse pour en faire une foule et insérer ensuite l'extrémité de la trame. Aplatissez-le ensuite avec le bâtonnet de bois ou votre doigt. Ceci fait, il faut ouvrir la foule opposée en remontant la ficelle épaisse derrière la lisse, en tirant doucement les chaînes par-dessus la lisse. Insérez la trame et l'aplatissez-la. Continuez afin de créer une bande tissée. Une fois que vous avez maîtrisé le tissage simple, vous pouvez essayez de tisser des motifs.